Interlude ibérique : Albeniz, De Falla, Ravel …

vendredi 03 mai 2019 à 20h30 Théâtre Quintaou, Anglet Achetez vos billets
dimanche 05 mai 2019 à 17h Salle de handball, Cambo-les-bains Achetez vos billets

Tarifs

Tarifs pour Anglet

  • Plein :  25€
  • Abonnés SnSA : 22€     
  • Groupe (à partir de 10 personnes) et étudiants : 15€ par personne, paiement porté par une structure type association, CE, etc.
  • Moins de 22 ans et élèves CRR (hors pratique amateur) : gratuit
  • Formule Piccolo : 15€ (1 adulte + 1 élève du CRR) ou 20€ (2 adultes + 1 élève du CRR) sur présentation d’un justificatif
  • Abonnés Impro : 10€ (sur présentation de la carte Abonnés Impro)

Infos et billetterie : www.scenenationale.fr 

Tarifs pour Cambo-Les-Bains

  • Plein : 25€
  • Groupe (à partir de 10 personnes minimum) et étudiants (+ 22 ans) : 15€ par personne, paiement porté par une structure type association, CE, etc.
  • Moins de 22 ans et élèves CRR (hors pratiques amateurs) : gratuit
  • Formule Piccolo : 15€ (1 adulte + 1 élève du CRR) ou 20€ (2 adultes + 1 élève du CRR) sur présentation d’un justificatif
  • Abonnés Impro : 10€ (sur présentation de la carte Abonnés Impro)

Infos et billetterie : Office de tourisme de Cambo-Les-Bains 

Aucune réservation par mail ni téléphone.

Distribution

Direction / Victorien Vanoosten
Piano / Wei-Ting Hsieh
Avec la participation d’élèves de l’Ecole Supérieure de Musique du Pays Basque Musikene et du Conservatoire Maurice Ravel Pays Basque. 

En quelques mots

En coréalisation avec la Scène nationale Sud-Aquitain et en partenariat avec la Ville de Cambo-les-Bains.

L’Orchestre voyage avec son public sur les terres ibériques d’ Albeniz, De Falla, Granados et Ravel. La jeune pianiste lauréate du prix de l’Académie Ravel, Wei-Ting Hsieh jouera en qualité de soliste auprès de l’Orchestre. Notes passionnées, ondulantes et lyriques au programme.

De Falla
Interlude et danse (extrait de La vida breve)

Albeniz
Concerto pour piano n°1 op.78 ou Concerto fantastico
Triana, El puerto (extraits d’Iberia)

Ravel
Rapsodie espagnole

Granados
Tres danzas españolas

Debussy
La puerta del vino

Wei-Ting Hsieh, pianiste

La pianiste taïwanaise Wei-Ting Hsieh, née en 1996 commence l’apprentissage du piano à l’âge de 4 ans, tout d’abord auprès du professeur Chin Chun CHANG, puis avec Michel Béroff de 2013 à 2016, mais aussi avec Laurent Cabasso de 2013 à 2017. Elle achève aujourd’hui ses études au Conservatoire National Supérieur de Danse et de Musique de Paris auprès de Marie-Josèphe Jude et de Jonas Vitaud.

Wei-Ting gagne de nombreux prix dans de multiples concours internationaux et  remporte le deuxième prix à l’Ettlingen International Competition en Allemagne en 2014. L’année suivante, elle gagne le premier prix du Concours Virtuoses du Cœur. La même année, elle est demi-finaliste du Concours Long- Thibaud Crespin à Paris. En 2017, elle gagne la Windsor International Piano Competition. C’est  en 2018 que sort son premier album solo chez KNS Classical Label Recording. Elle est sélectionnée pour la Leeds International Piano Competition 2018 et y jouera en septembre.

Elle participe également à de nombreux festivals tels que le 15ème Steinway Piano Festival à Hambourg en Allemagne, le 32ème Festival Chopin à Paris (« Piano à portes ouvertes »), le NTUE International Piano Festival à Taiwan, le Festival musical de l’Académie Ravel. Entre autres interviews, l’émission Génération Jeunes Interprètes à France Musique l’invite à parler de son art. Elle donne fréquemment des récitals en soliste et des concerts de musique de chambre tant en France qu’à Taïwan. Cet été, le public pourra l’applaudir lors du Festival de musique de Venise et elle jouera en duo avec le violoncelliste François Salque au Festival du Vexin.

Wei-Ting Hsieh, en tant que lauréate de l’Académie Ravel (session 2017), a reçu le prix de l’OSPB. Suite à sa nomination, l’OSPB l’a invité à se produire comme soliste lors de ce concert symphonique. 

 

Victorien Vanoosten, chef d’orchestre et pianiste

Victorien Vanoosten mène une double activité de chef d’orchestre et de pianiste. Il est très remarqué par Daniel Barenboim qui l’invite aussitôt à diriger les Pêcheurs de Perles dans une mise en scène de Wim Wenders et à également devenir son assistant au Staatsoper de Berlin.

Auparavant  lauréat du concours de l’Opéra de Marseille et chef associé de Lawrence Foster, il y dirige plusieurs ouvrages lyriques et symphoniques et rencontre un vif succès public et critique en remplaçant plusieurs chefs au pied levé.

Il dirige également une adaptation du Ring de Wagner à l’Opéra de Paris, se produit lors de l’ouverture de la Philharmonie de Paris avec le pianiste Lang Lang, à l’Opéra Comique avec Marianne Crebassa, au Théâtre du Châtelet, à l’Auditorium de Radio-France et à la salle Pleyel. Il dirige la Staastskapelle de Berlin, le Janacek Philharmonic, le North Hungarian Symphony Orchestra, le Brussels Philharmonic, le Ostrobothnian Chamber Orchestra, l’Orchestre de Radio-France, l’Orchestre du Capitole de Toulouse, l’Orchestre de Chambre de Paris, l’Orchestre National des Pays de la Loire, l’Orchestre de Mulhouse, l’Orchestre de Cannes, l’Opéra National de Lorraine ou encore l’Opéra de Besançon. Très impliqué dans la création chorégraphique, il crée avec la compagnie Julien Lestel plusieurs spectacles, notamment le Sacre du Printemps.

De grands solistes jalonnent déjà son parcours, parmi lesquels Sabine Devieilhe, Olga Peretyatko-Mariotti, Patrizia Ciofi, Karine Dehayes, Annick Massis, Inva Mula, Stéphanie D’Oustrac, Rolando Villazon, Francesco Demuro, Michael Volle, Nicola Alaimo, Jean-François Lapointe, Marc Barrard, Laurent Naouri, Etienne Dupuis ou encore le quatuor Psophos, Marielle Nordmann, Sarah Nemtanu, Emmanuel Ceysson, Hélène Delavault et Jean-François Zygel.

Pianiste concertiste, il vient d’enregistrer son premier disque autour de transcriptions d’orchestre personnelles pour piano (dont le Prélude à l’après-midi d’un faune et l’Oiseau de feu) et joue régulièrement avec orchestre, en assumant également la direction du concert.

Il fonde son propre ensemble Les Solistes et s’occupe également de l’orchestre DEMOS en région PACA, projet social et artistique pour des enfants en difficulté.

Titulaire de quatre Masters, il a étudié à Paris et à Helsinki avec Esa-Pekka Salonen, David Zinman, Peter Eötvös, Jorma Panula, Alain Altinoglu, Tugan Sokhiev, mais aussi Michel Béroff, Ruben Lifschitz, Denis Pascal ou encore Jean-Claude Pennetier. Lauréat des Fondations Banque Populaire, Meyer et Sylff (Tokyo), il s’est illustré dans plusieurs concours internationaux, notamment ceux de Besançon, Salzbourg et Radio-France et a remporté le prix « Talent chef d’orchestre ADAMI ».

Victorien Vanoosten travaille avec l’Orchestre Symphonique du Pays basque depuis janvier 2017.